Eylenbosch se joint à HORAL

Eylenbosch se joint à HORAL

 

Le Haut Conseil pour bières lambic artisanales (HORAL) peut désormais compter la brasserie Eylenbosch parmi ses membres. Cela porte à 12 le nombre total de producteurs dans l’association, qui regroupe la majorité des brasseurs de lambic et des coupeurs de gueuze. Depuis 2020, Eylenbosch est la troisième brasserie à rejoindre HORAL après Lambiek Fabriek et Den Herberg. L'objectif principal du Haut Conseil est de promouvoir les bières lambic artisanales, en particulier la Gueuze à l’ancienne et la Kriek à l’ancienne. Par ailleurs, l'association s'emploie à protéger ces bières. Tous les deux ans, l'association organise le ‘Toer de Geuze’. La prochaine édition de cette célèbre journée de brasserie ouverte aura lieu les samedi 4 et dimanche 5 mai 2024. Hier soir, Gert Christiaens a été réélu pour un nouveau mandat de quatre ans en tant que président.

"L'assemblée générale a approuvé à l'unanimité l'adhésion d'Eylenbosch à notre association. L'année dernière, nous avons accueilli la brasserie Den Herberg et, deux ans plus tôt, la brasserie Lambiek Fabriek s'y est jointe", a déclaré Gert Christiaens, président de HORAL. "En d'autres termes, le rajeunissement du secteur se poursuit. C'est très encourageant pour l'avenir des bières lambic traditionnelles. D'autant plus que nous constatons année après année que, même du côté des consommateurs, le Lambic, la Gueuze à l’ancienne et la Kriek à l’ancienne continuent d’être fortement appréciées par les vingtenaires et trentenaires. Les adultes de tous âges savourent et apprécient beaucoup les bières lambic traditionnelles."

La brasserie Eylenbosch de Schepdaal a été fondée en 1886 par Emile Eylenbosch. Elle est rapidement devenue l'un des principaux producteurs de lambic et de gueuze au siècle dernier. La brasserie a connu un grand succès dans la période de l'exposition universelle de 1958. Par la suite, les bières lambics ont perdu de plus en plus de popularité au profit des bières blondes industrielles. Eylenbosch a également vécu des temps difficiles et a cessé de produire de la gueuze et d'autres bières lambics au début des années 1990.

La brasserie a été rachetée par la famille De Keersmaeker de Mort Subite pour être reprise de suite par Alken-Maes. En 2002, le groupe brassicole a décidé de fermer définitivement les portes d'Eylenbosch. Cependant, le bâtiment est resté entre les mains de la famille De Keersmaeker.

Des problèmes d'urbanisme et de permis ont fait que le bâtiment de la brasserie est resté vide pendant des années. Après presque 30 ans d'hibernation, Eylenbosch a finalement trouvé un nouveau souffle en 2019. Erik De Keersmaeker a décidé de renouer avec la tradition brassicole de sa famille. En tant que cinquième génération, il a fait revivre la bière Eylenbosch avec l’aide de l'ingénieur brasseur Klaas Vanderpoorten et son ami d'enfance Jeroen Lettens.

Le trio valorise la tradition et l'authenticité. ​ Outre un certain nombre de bières de haute fermentation qui portent le nom de "Patience for Eylenbosch", Erik, Klaas et Jeroen produisent principalement des bières lambics selon la méthode traditionnelle. Actuellement, Eylenbosch Lambic, Gueuze à l’ancienne, Kriek à l’ancienneet Schaerbeekse Kriek à l’anciennesont en vente dans les magasins.

"Les bureaux d'Eylenbosch sont situés dans l'ancienne maison des brasseurs de notre famille à Kobbegem. Depuis 2019, Klaas fabrique lui-même tous les lambics dans la brasserie de De Troch à Wambeek. Nous laissons le lambic mûrir dans la ferme de Hof van Piemont à Zellik. Bientôt, nous stockerons également du lambic dans le bâtiment emblématique d'Eylenbosch sur la Chaussée de Ninove à Schepdaal", déclare Erik De Keersmaeker. "Nos premières bouteilles de Gueuze à l’ancienneont été introduites il y a deux ans. Le lambic de trois ans d'âge utilisé dans l'assemblage de la Gueuze à l’ancienne, actuellement sur le marché, provient toujours d'un collègue brasseur de lambic. La première Gueuze à l’ancienned'Eylenbosch macérée avec 100% de lambic d'Eylenbosch est prévue pour le printemps de cette année".

Le stock total de lambic d'Eylenbosch s'élève actuellement à plus de 1 000 hectolitres. Il mûrit dans 280 fûts de chêne de 225 litres, 110 de 500 litres et 21 foudres de 4 000 à 5 000 litres.

Le Haut Conseil des bières lambic artisanales (HORAL) a été fondé en 1997. L'association sans but lucratif réunit la plupart des brasseries de lambic et de gueuze du Brabant flamand et wallon. Outre Eylenbosch, Boon, De Oude Cam, De Troch, Den Herberg, Hanssens, Lambiek Fabriek, Lindemans, Mort Subite, Oud Beersel, Tilquin et Timmermans sont également membres de l'association des brasseurs.

www.horal.be

Le Conseil d'Administration de HORAL - photo: HORAL/ Cliff Lucas
Le Conseil d'Administration de HORAL - photo: HORAL/ Cliff Lucas

 

  • Photo en haut: Erik De Keersmaeker (Eylenbosch)
Yves Panneels Force3 - PR & Communication